3 Comments

  1. Anonyme
    30 juillet 2014 @ 9 h 20 min

    Comme vous le soulignez, mon exemple est surement trop rationnel et ne rend pas compte de toutes les possibilités qu’offre une stratégie de contenu. Mais on peut aller plus loin que présenter son produit comme solution à un problème. Planète Verbaudet est un bon exemple, il s’agit d’une communauté offrant de l’information essentielle aux jeunes et futures mamans sans mettre en perspective leurs produits comme solution. De la sorte, ils entretiennent un “réel” contact avec de véritables potentielles clientes qui seront plus susceptibles de penser à eux qu’à une autre marque lorsqu’il s’agira d’acheter un nouveau vêtement pour leur bébé. Ils évitent ainsi de tomber dans le facile blog mode enfant faisant de la publicité « déguisée » pour leur marque.

    Reply

  2. Alexandre Satta
    30 juillet 2014 @ 9 h 21 min

    Comme vous le soulignez, mon exemple est surement trop rationnel et ne rend pas compte de toutes les possibilités qu’offre une stratégie de contenu. Mais on peut aller plus loin que présenter son produit comme solution à un problème. Planète Verbaudet est un bon exemple, il s’agit d’une communauté offrant de l’information essentielle aux jeunes et futures mamans sans mettre en perspective leurs produits comme solution. De la sorte, ils entretiennent un « réel » contact avec de véritables potentielles clientes qui seront plus susceptibles de penser à eux qu’à une autre marque lorsqu’il s’agira d’acheter un nouveau vêtement pour leur bébé. Ils évitent ainsi de tomber dans le facile blog mode enfant faisant de la publicité « déguisée » pour leur marque.

    Reply

  3. Philippe Coll
    30 juillet 2014 @ 9 h 36 min

    Merci Alexandre,

    Vous avez raison. Philippe Michel, l’un des plus grands publicitaires des années 80 avait parfaitement bien théorisé cette vision d’un monde passant de la “pub” à la communication, à l’époque. Il disait ” Si vous (la marque en l’occurrence ici) dites quelque chose avec lequel les gens sont d’accord, ils vous en sauront gré et deviendront client, c’est tout”. Sous-entendu: pas la peine d’argumenter ou de vanter son produit dans la pub. D’où le succès des campagnes qu’il faisait à l’époque (“Eram, etc.”).
    Dans un monde où la communication passe au contenu, la règle est encore plus vraie. Apportez des contenus avec lesquels les gens seront d’accord (via la connivence, l’utilité, etc.) et il vous en sauront gré.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.