Fiche produit : adoptez une vraie méthode

fiche produit : ne les rédigez plus vite fait mal fait

 

Fiche produit : 1 client sur 5 arrivera directement par là

Oui. 20% des gens arrivent sur le site … par une fiche produit !*
Un visiteur sur 5 se fera donc une idée de votre entreprise en général, de votre site e-commerce en particulier) grâce à une fiche produit de votre site  (et cette première impression durera longtemps, longtemps, longtemps).

Elle est bien finie l’époque du catalogue  que l’on feuilletait de façon logique depuis le début, en commençant par la liste des rubriques pour faire son choix.

Désormais, personne n’adopte la navigation logique que vous avez imaginée pour votre site : home-page > page catégories > page produit. Très peu de visiteurs passeront par la page d’accueil  pour laquelle vous avez fait tant d’efforts, réfléchi tellement de temps et pesé soigneusement tous les mots. Ils vont arriver d’on ne sait où, directement sur la fiche, entrer dans votre univers par le petit bout du petit détail. Si ce petit détail est une faute d’orthographe qui s’est malencontreusement glissée dans un paragraphe d’une référence, vous êtes mort : c’est toute votre entreprise qui a désormais mauvaise image pour ce prospect.

Alors, c’est décidé, vous allez maintenant rédiger vos fiches produits en faisant bien attention ?  Vous allez y glisser des informations sur votre entreprise, sa recherche de l’excellence, sa politique qualité et ça ira beaucoup mieux ?

Bravo ! Vous réduirez un tout petit peu le taux de rebond moyen de votre fiche produit.
Dans 57,4% des cas, en effet, les visiteurs arrivant sur une fiche produit repartent aussitôt (ce que Google appelle le rebond). 3 visiteurs sur 5 ne consultent qu’une seule page-produit sur le  site e-commerce de destination*. Il est possible qu’avec cette petite ligne en plus sur votre vie-votre oeuvre, vous amélioriez un peu ces chiffres.

Mais cela ne suffira pas.


Fiche produit ? rencontrez l'institut du contenu

En moyenne un internaute ne réalisera son achat qu’à la 6ème visite sur un site e-commerce !
Et même le site e-commerce le plus beau du monde ne fera pas beaucoup changer ce fait-là.

Si l’internaute a besoin de venir 5 fois avant d’acheter, c’est qu’il cherche, étudie, compare…

L’enjeu n’est donc pas seulement de l’aider à naviguer entre vos pages-produits et de l’amener le plus vite possible au panier et à la page paiement.

L’enjeu est de lui donner toutes les bonnes raisons possibles de revenir … 5 fois sur votre site  !

 

Fiche produit : donner de bonnes raisons de revenir

Comment la méthode captivante de l’Institut du contenu s’applique-t-elle aux fiches produits ?
Elle se concentre sur ces deux questions-clés :

  • Comment, précisément, créer ce besoin de revenir ?
  • Comment maîtriser les coûts ?

Et pour trouver, dans votre cas à vous, les meilleures raisons de revenir, la méthode va commencer par étudier à fond ce qui a été, pour votre visiteur, sa première bonne raison de … venir une première fois. Et analyser le parcours-client.

 

Dessiner le parcours-client

C’est la première étape de la méthode mise au point par l’Institut pour rendre une fiche produit captivante.
Elle commence par analyser ( de façon très détaillée ou par une dispositif plus succinct d’hypothèses-vérifications selon la quantité de données dont vous disposez et selon vos contraintes de temps et de budget) ce fameux parcours client.

C’est à cette étape que l’on doit tenir compte également des impératifs de SEO (référencement naturel), ainsi que des impératifs ou opportunités liés à votre politique de SEM (référencement payant -adwords).

L’analyse des pages d’entrées actuelles du client sur votre site sont capitales.

Construire une structure de fiche

Nous construisons ensuite une structure de fiche produit permettant d’apporter des informations indispensables à chaque étape de ce parcours. Il faut savoir qu’à toutes les étapes du parcours, le futur client aura des besoins d’information différentes. A un moment donné, il souhaite s’informer, vérifier. A un autre, il se projette en s’imaginant possédant déjà la produit, etc. . Il faut donc que votre fiche lui apporte, à chaque étape de ce parcours, ce qu’il attend.

Concevoir  des lead magnets

Le lead-magnet est un élément de contenu “magnétique” : l’aimant qui fera revenir votre prospect plusieurs fois sur la fiche ou sur les fiches d’une même catégorie.  Un e-book, une vidéo, ou tout autre élément qui, bien entendu, pourra être présent ou téléchargeable sur plusieurs fiches (celles de toute une catégorie de produits, par exemple).
Identifier les bons sujets pour créer des lead-magnets et proposer des solutions créatives dont on peut mesurer les résultats facilement est la deuxième étape-clé de notre méthode. Ici se jouera une partie importante de ce qui fera la compréhension par le client de ce qui fait votre différence.

Industrialiser le processus

Ensuite, il s’agit de passer à la phase de rédaction et production proprement dite. Il faut alors organiser le process de production. Il est tout aussi ridicule de confier la rédaction totalité de la fiche produit à des rédacteurs de talent (cela coûtera trop cher) que de la confier à des rédacteurs au kilo à l’autre bout du monde (cela coûtera peu, certes, mais votre fiche ne convertira pas).

Il ne faut savoir  séparer les étapes de travail qualitatives (recherche de documentation spécifique, etc.) et les étapes qui peuvent être “industrialisées” (reprise d’éléments de phrases adaptées à plusieurs produits avec spinning associé – recherche automatique de synonymes pour éviter le contenu dupliqué- , etc).

Optimiser le retour sur investissement

Cette façon de travailler nous permet d’associer dans chaque fiche produit les éléments de créativité et d’intelligence qui feront votre différence, et les éléments industrialisés qui permettront d’atteindre un coût de production de la fiche produit tout à fait concurrentiel (dès 15€HT la fiche)

Fiche produit ? rencontrez l'institut du contenu

*(baromètre du e-commerce 2015)