Institut du contenu : les podcasts – 3 : choisir la première phrase

Institut du contenu : les podcasts - 3 : choisir la première phrase

 

 

 

 

 

Suivez nos podcasts

Choisir la première phrase.

Si vous n’avez pas écouté l’épisode précédent : c’est ici.

 

Pour suivre la suite de ce podcast, cliquez ici

On l’a vu dans les podcasts précédents, tout est affaire de conversation sur internet.

Au fond toute démarche marketing ressemble un peu à celle des sites de rencontre. Il s’agit bel et bien de rencontrer son prospect et de l’amener, par l’échange adéquat, jusqu’à l’achat.

S’il n’a pas de raison d’acheter votre produit, normalement, il n’a rien à faire là : la formidable mécanique des moteurs de recherche n’a aucune raison de l’avoir amené jusqu’à vous.

Mais si le moteur de recherche a bien fait son boulot, alors votre contenu doit être de ceux qui conduisent tout naturellement à l’étape suivante de ce processus d’achat. Votre lecteur lira la page jusqu’au bout (ou visionnera votre vidéo en entier ou écoutera votre podcast jusqu’au bout).

 

Quelle doit être la première phrase de cette conversation ?

Par sûr que Proust avec son “longtemps je me suis couché de bonne heure” aurait trouvé la célébrité s’il avait été copywriter sur internet.

La première phrase d’un contenu n’est pas forcément de ce genre là.

 

Nous allons plutôt chercher l’inspiration du côté de chez Neil Patel

Vous allez l’entendre en cliquant sur le bouton orange là, ci-dessous, nous allons plutôt aller chercher notre inspiration du côté d’un autre auteur.

Un auteur qui écrit à peu près autant que Proust (il doit avoir commis depuis dix ans autant de texte que pour la recherche du temps perdu), mais justement, il a perdu beaucoup de moins de temps.

Ces écrits sont toujours très judicieux et toujours très documentés. Et si j’évoque Neil Patel, c’est que je vais en parler dans ce podcast. A propos, l’article de Neil Patel que j’évoque est à trouver en suivant le lien ici.


Pour suivre la suite de ce podcast, cliquez ici

A propos, si vous n’avez pas écouté les premiers épisodes. C’est ici :

 

Pour suivre la suite de ce podcast, cliquez ici
Podcasts de l'institut du cotenu